Installer ce thème

Posts tagged: urne

RESILIO

Par défaut, l’inéluctable.

La mort, quel déshonneur! Devenir soudain objet…

Emil Cioran

matériaux: noix de coco, tourbe compactée, cellulose.

dimensions 20x20x40

Le fatalisme est une doctrine selon laquelle le monde dans son ensemble, et l’existence humaine en particulier, suivent une marche inéluctable. L’attraction terrestre, la mort, en font parties. La crémation, très en vogue chez les Etrusques et les Romains, refait surface aujourd’hui. Le manque d’espaces dédiés à la mort, les prix excessifs, la baisse de fréquentation des cimetières pourraient être la cause de ce retour.

Cette urne illustre l’idée du fatalisme, la forme est définie par un processus aléatoire soumis aux lois de la gravité. A l’image des Parques dans la mythologie romaine, on y retrouve l’idée d’un destin filaire, incontrôlable, prédéfini par défaut. Chaque urne est unique et se révèle comme telle par son aspect formel et son intention. Elle renferme des graines, une fois l’urne mise en terre, les graines germent et commencent à pousser. Ces plantes symbolisent la transmission d’un relais pour les générations futures, l’immortalité, l’élévation de l’âme. Ce projet implique un nouveau rapport à l’arbre et au végétal, une sensibilisation et une responsabilisation. Il ouvre sur de nouveaux comportements, le retour de la nature dans la ville.